You are here

Des efforts supplémentaires, mais de meilleurs résultats

Par rapport à une démarche « classique » qui consiste habituellement pour un « petit candidat » de se présenter simplement aux élections législatives, le coaching Lotocratie propose une alternative intéressante, qui peut avoir une double finalité :

 

Une augmentation du nombre de voix

Ceux qu'on appelle par abus de langage des « petits candidats » comptent habituellement sur le vote d'un entourage conséquent, de personnes qui les connaissent, qui leur font confiance et qui ont envie de les « récompenser » (en quelque sorte).

 

Si ce « candidat du terrain » (qui deviendra finalement le promoteur de la lotocratie, afin de devenir attaché parlementaire) œuvre à la promotion de « son » candidat Lotocrate, qu'il aura désigné par tirage au sort, alors l'entourage de cette personne peut espérer un bon report de voix vers ce nouveau candidat. (Il y aura bien sûr quelques pertes de voix, mais dans l'ensemble, quand on aime quelqu'un pour qu'il soit député, on l'aime tout autant pour qu'il soit attaché parlementaire.)

 

En revanche le candidat lotocrate apportera par sa démarche de nouvelles voix provenant à la fois de déçus du système politique actuel, ainsi que de contestataires. Il n'y a qu'à constater le nombre d'abstentionnistes pour mesurer le réservoir théorique de voix supplémentaires.

 

Et enfin, il y aura un effet national pour la lotocratiee, qui lui est impossible pour de petits candidats traditionnels.

 

En contrepartie d'efforts redoublés

Par rapport à une campagne classique, des obstacles supplémentaires vont se dresser contre le candidat lotocrate et son futur attaché parlementaire : une très forte hostilité des deux gros partis en place (UMP et PS), mais également une défiance au sein d'une majorté de la population.

 

Il faudra du temps, de la patience, de l'obstination, de la persévérence, mais également des résultats (ceux de l'entre-deux tours) pour tenter de convaincre les réticences. (Le coaching va aider pour persévérer dans cette voie.)

 

Mais il faut garder à l'esprit que si l'on a par exemple 80% d'une population contre ces idées nouvelles, c'est qu'il y a 20% de personnes susceptibles de les soutenir. Il ne faut pas regarder les personnes hostiles, mais celles qui sont favorables.

 

Pour mémoire, le candidat qui obtient au premier tour un nombre de voix supérieur ou égal à 12,5% des inscrits est qualifié d'office pour le second tour. Le coaching va vous aider à viser cet objectif, et non plus seulement la réalisation d'un score honorable.